vendredi 8 mars 2019

Rang-Tan : les ravages de l'huile de palme (court dessin animé)



Il est donc important de se rappeler de ce chiffre. Nous consommons de l’huile de palme dans la majorité des produits transformés en supermarché. Une cuillère de Nutella, un paquet de biscuit LU, un savon Dove ou un plein chez Total, ces actions qui paraissent tout à fait anodines coutent la vie de 25 orangs-outans par jour.

jeudi 7 mars 2019

#ConfPresseFi - Répression policière et criminalisation de l’action mili...



Le transcodage automatique, accessible au menu (trois points) a des faiblesses,
aussi voici une copie plus lisible - de l'exposé de Mathilde Panot
avant les questions-réponses qui mériteraient le même traitement
(beaucoup de questions inaudibles en partie)

Bonjour à toutes et à tous merci à vous d'être venus
pour cette conférence de presse,
 avec quand même, le jour où Emmanuel Macron fait une tribune,
où il  annonce à l'Europe entière qu'il serait le grand progressiste en Europe,
   Il nous semble important de revenir sur la politique que mène en France Emmanuel Macron,
qui ne représente que l'extrême-finance,
et un autoritarisme sans précédent dans notre V° république,
ce Président qui persévère à criminaliser toute forme d'opposition
et se croit tout permis contre celles et ceux qui ne pensent pas comme lui.

    Nous faisons cette conférence de presse, et il se trouve que, par prémonition,
 mais aussi parce que nous nous battons depuis longtemps sur le sujet,
nous avons depuis des semaines dénoncé ces violences judiciaires et ces violences policières
 qui s'abattaient sur les actions militantes,
et nous avons demandé pour la semaine de contrôle au gouvernement, d'avoir comme thème
 ce soir des questions au gouvernement sur cette question de la criminalisation de l'action militante,
et samedi,  ce samedi, un seuil a encore été franchi puisque l'un des députés de notre groupe,
Loïc Prudhomme a été matraqué alors qu'il quittait pacifiquement une manifestation.
 - Sachant que le policier savait qu'il était député au moment où il le  matraquait
 et lui a même annoncé par la suite qu'il serait convoqué pour attroupement interdit.
Et là, quelle a été notre sidération de voir le message du Préfet, qui dans un tweet,
plutôt que de demander une enquête, ce qui serait une attitude républicaine,
 approuve et soutient cet acte qui viole le droit de manifester.
Il est inadmissible que le Président et le gouvernement fassent de la Police Nationale
 leur police privée. Si Monsieur Castaner veut frapper nos députés, q
u'il vienne le faire lui-même, au moins ça sera plus clair.
La République vaut plus que toute opposition qui nous sépare.
Le respect des libertés fondamentales des citoyens  et celles des parlementaires
représentants du peuple est un principe non négociable.
Ce gouvernement est le plus liberticide qu'il n'y a jamais eu dans la V° République.
Plus qu'aucun autre il fait usage de la Justice et de la police à des fins politiques.
Ce gouvernement prend toute sa figure et on voit à quel point ils utilisent ces violences
 policières et judiciaires dans de nombreux exemples.
Le premier que je voudrais prendre c'est celui de Bure. Ces militants qui luttent contre
l'enfouissement des déchets nucléaires dans l'est de la France et qui ont dû avoir affaire
à des méthodes dignes de l'antiterrorisme. Ils ont déjà eu plus d'une cinquantaine de procès
depuis le début de l'année, des centaines de mois de sursis distribués, 26 interdictions de territoire,
une "association de malfaiteurs" qui concerne déjà 7 personnes, avec interdiction de se voir entre eux,
des écoutes, des géolocalisations, des balisages de véhicules, des tentatives de sonarisation d'une maison,
des expertises génétiques, une vingtaine de perquisitions, de l'exploitation de matériel informatique, etc

   Mais ce visage d'un gouvernement autoritaire, on le voit aussi lorsque ce gouvernement (fait) perquisitionner
Médiapart, pour atteinte à la vie privée de Mr Benalla, suite aux révelations qu'avait fait ce journal.
   Pourquoi perquisitonner un journal qui avait déjà dit publiquement, et qui l'a fait, qu'il allait remettre les
enregistrements qu'il avait en sa possession à la Justice?
   Pourquoi perquisitionner,  faire 16 perquisitions à La France Insoumise, avec des attaques qui sont des
méthodes qui sont dignes du grand banditisme et d'une disproportion absolue - pour quoi faire?
  Ensuite il y a quelques semaines, une perquisition de 6 h chez Manuel Bompard, directeur des campagnes,
pour repartir avec une dizaine de fichiers sans aucun intérêt et que tout le monde aurait pu avoir en le demandant,
puisque nous avons répondu à toutes les questions qui avaient été fournies, et notamment en repartant avec la
profession de foi de J-L Mélenchon qui avait été envoyée aux électeurs.
  Pourquoi, et c'est du jamais vu, un tiers de notre groupe parlementaire se trouve aujourd'hui convoqué
 pour rebellion en réunion, atteinte à la vie privée, outrage... C'est là encore un abus de pouvoir évident.
Tout le monde peut constater que nous n'avons pas porté atteinte, une atteinte physique aux forces de l'ordre
 et que par contre des des violences ont été portées contre nos militants.
  Ce gouvernement a le visage de l'autoritarisme et on le voit malheureusement aussi avec l'état d'urgence
qui a été mis dans le droit commun, la loi anti-manifestants qui a été votée il y a quelques semaines,
mais on le voit aussi et surtout, et tout le monde le comprend bien maintenant, avec la répression inédite
sur le mouvement des Gilets Jaunes.
   Il y a un terrible bilan du Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, (dont) nous continuons à demander
qu'il démissionne: 2000 blessés, 18 éborgnés, 5 mains arrachées, une instrumentalisation de la Justice
et de la police qui est inacceptable en République, 8000 gardes à vue, 1796 condamnations
et 316 mandats de dépôts, comme si l'objectif de la Justice n'était plus d'être juste, mais simplement de
condamner le plus possible. C'est extrêmement grave en démocratie.
    Et je ne parlerai même pas de la répression qui s'est abattue sur le mouvement étudiant et lycéen, avec
par exemple ce jeune homme à Nanterre qui a pris 6 mois ferme pour avoir occupé un amphithéâtre, ou
ces lycéens qui ont été humiliés à genoux à Mantes-La-Jolie.
   
Que font-ils aux lanceurs d'alerte? C'est la même chose!

     Qui est responsable des maux de notre époque?
Est-ce que les dangereux ce sont ceux qui dénoncent la poubelle nucléaire?
Est-ce que les dangereux ce sont ceux qui demandent la justice fiscale?
Est-ce que les dangereux ce sont ceux qui proposent une alternative politique pacifique?
Est-ce que les dangereux ce sont ceux qui lancent l'alerte?
     Au contraire nous attendons avec impatience qu'il y ait des perquisitions chez les fraudeurs fiscaux,
qu'il y ait des perquisitions chez Bayer-Monsanto pour son action criminelle,
qu'il y ait des perquisitions sur l'affaire des contrats russes de Benalla, qu'il y ait des procédures
judiciaires sur l'inaction là encore criminelle du gouvernement en matière climatique.
Ce gouvernement est irresponsable !
       Emmanuel Macron divise notre pays avec un signal extrêmement élevé:
"Ayez peur! Nous ne tolèrerons que des citoyens silencieux et d'accord avec le pouvoir. "

   Ce gouvernement et ce Président utilisent un vocabulaire de guerre civile.
Ils foulent du pied notre état de droit, de manière complétement inédite, et jettent constamment de l'huile
sur le feu, mais prétendent éteindre l'incendie.
Jusqu'où ira-t-il ?
Aujourd'hui l'image internationale de la France, pays des Droits de l'Homme,
c'est la condamnation unanime par l'ONU, par le Conseil de l'Europe, par leParlement Européen, sur
les méthodes qui sont utilisées.
- Non emmanuel Macron, non Monsieur le Président, Marianne n'est ni une matraqueuse ni une
procureure pressée d'envoyer en prison tous les opposants au pouvoir.
L'ordre républicain ne peut reposer sur l'injustice sociale. La police républicaine et la justice ne
peuvent être les bras armés des intérêts particuliers qui dominent aujourd'hui notre République.
Le peuple français est un grand peuple démocratique et Emmanuel Macron apprendra à ses
dépens qu'il ne peut pas jouer avec la liberté des citoyens!